Coup de projecteur client : Le groupe CAME économise 2,5 millions USD en adoptant une posture de sécurité préventive pour son réseau et ses terminaux



CAME

Le groupe CAME (CAME) fournit des systèmes d’automatisation pour les entrées résidentielles et industrielles, les parkings et points de contrôle d’accès. Avec une activité déployée dans 118 pays, CAME s’appuie sur un réseau international pour connecter ses collaborateurs, ses clients et ses partenaires. L’entreprise a donc dû remédier à l’extrême difficulté de mettre en place une architecture de réseau capable d’assurer à la fois la sécurité de l’accès au réseau et celle des terminaux. CAME a en effet régulièrement subi des attaques ciblées par des exploits sophistiqués au niveau des terminaux, dont la plupart étaient quasi impossibles à détecter.

« C’est un véritable défi que de réussir à fournir une protection homogène au niveau des terminaux, et ce, quel que soit le lieu de travail de l’utilisateur », indique Massimiliano Tesser, responsable informatique du groupe CAME. « Nous recherchions une solution de contrôle d’exécution complète pour tous les ordinateurs de l’entreprise, offrant une visibilité sur les attaques, pour savoir où et quand elles se produisent, et l’assurance qu’elles ont été bloquées avec succès. »

CAME a envisagé les solutions de Trend Micro ainsi que la gamme McAfee d’Intel Security, mais l’entreprise a finalement choisi Traps : la solution de protection avancée des terminaux et serveurs de Palo Alto Networks en complément de ses technologies et de sa plateforme de sécurité Palo Alto Networks existantes.

Massimiliano Tesser explique : « Nous avons choisi Traps, car, contrairement à d’autres approches, cette solution est capable de protéger tous nos terminaux, où qu’ils se situent, des exploits et des malwares, connus et inconnus. »

CAME a intégré Traps à sa stratégie plus complète de cybersécurité s’appuyant sur la Plateforme de sécurité nouvelle génération de Palo Alto Networks composée d’un pare-feu nouvelle génération, du  service d’analyse de menaces WildFire basé sur le cloud et de notre solution de protection avancée des terminaux.

Ce déploiement permet à CAME de se protéger efficacement contre les cybermenaces en empêchant les dispositifs d’infiltrer ses terminaux ou son réseau. L’entreprise a également pu économiser 2,5 millions USD sur trois ans, sans compter les 250 000 USD supplémentaires liés à la suppression des couts d’intervention sur ses postes de travail. Par ailleurs, CAME possède désormais une politique de sécurité homogène dans toute l’entreprise avec une visibilité et un contrôle accru du trafic réseau, résultant en une amélioration des performances de la bande passante et des applications.

Découvrez plus d’informations et téléchargez l’étude de cas en anglais ou en italien.

Got something to say?

Get updates: Unit 42

Sign up to receive the latest news, cyber threat intelligence and research from Unit42